Logo de Terre d'Abeilles
Conserver : Pourquoi et comment ?

Conserver : pourquoi ?

Un constat déconcertant du XXIème siècle

Diminution du cheptel
L'utilisation de certains pesticides utilisés en agriculture, mal évalués - tels que les insecticides neurotoxiques, décime chaque année des milliards d'abeilles depuis 1995 !

Erosion génétique
L'accélération artificielle des flux de gènes, liée à l'importation de reines étrangères et à l'apiculture transhumante, contrarie la sélection naturelle. On assiste à une régression et une fragmentation de l'aire de distribution de l'abeille locale au profit des abeilles hybrides.

Une assurance pour l'avenir

L'amélioration naturelle des races d'abeilles par la conservation contribue à renforcer la diversité biologique.

La sauvegarde de l'Abeille Noire constitue une base de travail nécessaire à la survie et la pérennité de l'abeille en faveur, aussi, des générations futures.


Conserver : comment ?

Un conservatoire est un réservoir génétique au service des apiculteurs désirant :

  • conserver des souches d'abeilles locales (Apis mellifera mellifera) les plus pures possibles - en vue de les multiplier, et, en marge du conservatoire,
  • sélectionner certaines lignées de ces abeilles pour exploiter leurs caractères selon certains critères spécifiques, tels que la douceur, la productivité, la rusticité...

Les étapes de la conservation

1. Collecte des essaims
Un rucher conservatoire est composé d'essaims naturels et/ou provenant d'exploitations apicoles, dont l'origine génétique des abeilles aura été certifiée préalablement à leur introduction dans le conservatoire.

2. Analyse génétique
Selon les méthodes mises au point par le CNRS (L.Garnery) et le Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris (Baylac et Al), nos collaborateurs scientifiques spécialistes procèdent à une validation génétique de la colonie en analysant un échantillon d'abeilles prélevé dans chacune des ruches.

3. Un sanctuaire
Pour élever l'Abeille Noire et conserver une race pure, l'apiculteur doit s'assurer de fécondations sans croisement.

4. Elevage de reine


Références scientifiques

Biodiversité de l'abeille domestique : Soutien scientifique à la gestion durable de la diversité ainsi qu'à la mise en place de conservatoires génétiques par le Pr Lionel GARNERY, CNRS, Laboratoire de Gif/Yvette, spécialiste de génétique et biodiversité de l'abeille, Maître de conférence à l'Université de Versailles St Quentin ; 2009, 4p
Lire l'article

Perrier C, Strange J, Langella O, Sheppard W.S and Garnery L 2003 ; Diversité génétique, introgressions mitochondriales et nucléaires dans une population d'abeilles des Landes de Gascogne . Acte du BRG 4 : p79-100
Lire la publication

Franck P, Garnery L, Solignac M and Cornuet J.M 1998 ; The origin of West European subspecies of honeybees (Apis mellifera) : new insights from microsatellite and mitochondrial data . Evolution 52 : 1119-1134
Lire la publication (en anglais)