Logo de Terre d'Abeilles
La vie des abeilles

Réponses aux questions les plus fréquentes

Ici, trouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur la vie de nos amies, les abeilles et sur les causes de leur disparition clairement établies.


Un essaim d’abeilles vient d’atterrir chez vous, ou à proximité ! Que faire ?

Surtout, ne pas paniquer. Lorsque les abeilles suivent leur reine à la recherche d’un logement (la crise a lieu généralement en mai et juin) elles n’ont pas d’agressivité particulière.
Une fois l’essaim posé, tout faire pour éviter de les détruire, c’est-à-dire :

  • Prévenir un apiculteur le plus proche de l’endroit où l’essaim s’est installé. Lui donner toutes les informations possibles, concernant en particulier l’accessibilité à cet essaim, ainsi que vos coordonnées.
    Vous pourrez obtenir les adresses des apiculteurs dans les pages jaunes de l’annuaire ou auprès de la Direction départementale de la Protection des Populations (ex-DSV), qui pourra également vous indiquer le nom du président du syndicat départemental des apiculteurs ou du groupement de défense sanitaire apicole. Si l’essaim se pose sur une cheminée (cas fréquent), deux options sont possibles.

  • Si l’essaim se pose sur une cheminée (cas fréquent), deux options sont possibles.

    • Si les abeilles sont seulement en train de s’installer, faire un petit feu à grosse fumée (carton-papier…), entretenu sur une durée suffisante, pour les dissuader de s’installer dans cette cheminée.
    • Si elles sont déjà installées dans la cheminée, il n’y a pas d’autre possibilité de les chasser que de les détruire … à moins de supporter la cohabitation, si cette cheminée n’est pas utilisée.

    C’est à vous de juger dans ce cas, voire de convaincre vos voisins de l’utilité des abeilles pour la pollinisation et de leur grave raréfaction...


Comment vivent les abeilles ?

Les abeilles sauvages vivent dans des nids. Les abeilles domestiques élevées par les hommes vivent dans des ruches. Leur habitat, parfaitement structuré dans les deux cas, est formé de rayons constitués de cellules hexagonales bâties avec la cire que produisent les abeilles ouvrières, et qui abritent, dans leur centre, le couvain (œufs, larves et nymphes), à l'extérieur, le pollen, et enfin le miel.


Comment s'organise la colonie ?

Elle regroupe trois castes d'individus différents : une reine, des ouvrières et des mâles. La reine assure la pérennité de la colonie : elle pond les œufs (jusqu'à 1500 à 2000 œufs par jour, 200 000 par an). Sa deuxième fonction consiste à réguler les activités de la colonie. Les ouvrières assurent les différentes fonctions nécessaires à la vie de la colonie. Les mâles fécondent les reines. L'effectif moyen d'une colonie est de 40 000 individus.


Pourquoi la reine des abeilles est-elle plus grande que ses congénères ?

La morphologie de la reine la différencie nettement de l'ouvrière et du mâle : un abdomen très développé et un thorax volumineux sont adaptés à sa fonction de reproduction. La nourriture différente que reçoivent la reine et l'ouvrière à partir du 3ème jour de leur développement larvaire est à l'origine de cette différence de morphologie. La reine est exclusivement nourrie de Gelée Royale. L'ouvrière quant à elle se nourrit d'un mélange de nectar et de pollen. (Elle mesure 1,5 cm.)


Quelle est l'espérance de vie d'une abeille ?

L'abeille ouvrière vit en moyenne 3 à 5 semaines en saison de production. L'espérance de vie d'une reine est de 3 à 5 ans.


Que font les abeilles ouvrières ?

Elles accomplissent une succession de tâches au fil de leur existence. Elles nourrissent les larves et la reine. Elles secrètent la Gelée Royale, grâce à certaines glandes spécifiques, situées dans leur tête. Elles construisent les rayons de cire, grâce à leurs glandes cirières. Elles les entretiennent, et se chargent également de l'operculation des cellules. Elles récoltent la nourriture, et la stockent : Elles récoltent le nectar des fleurs et le transforment en miel. Elles aspirent le nectar avec leur trompe et leur langue. Après avoir vidé leur jabot dans les alvéoles, elles le débarrassent ensuite d'une partie de son humidité en le ventilant. Elles récoltent le pollen et le déposent dans les poils de leurs pattes arrières sous forme d'une petite pelote. Elles déchargent ensuite le pollen dans les alvéoles et le tassent avec leur tête. Elles sont aussi gardiennes et surveillent l'entrée de la ruche.


Le bourdon est-il le mâle de l'abeille ?

Non, le faux-bourdon est plutôt le père des abeilles ! Les faux-bourdons ne piquent pas car ils ne disposent pas de dard. Ils ne travaillent pas. Le faux-bourdon provient d'un œuf non fécondé. Beaucoup plus gros que les femelles (1.8 cm), sa durée de vie ne dépasse pas une saison d'été. En effet, incapable de se nourrir seul, son seul rôle est de participer à l'équilibre thermique de la ruche et de féconder la reine. Il meurt soit après l'accouplement, soit de faim car rejeté de la ruche par les gardiennes.


Sur quelle distance butinent les abeilles ?

Elles peuvent butiner sur un rayon de 1 à 7 km.


Qu'est-ce que le miel ?

Le miel est le produit du nectar butiné sur les fleurs par les abeilles. Au départ, le nectar contient en moyenne 75% d'eau. Après mûrissement et transformation, il n'en renferme plus que 15 à 25%. Le nectar subit aussi une évolution quant à sa densité (passage de 1,12 à 1,42 en moyenne ; quand la densité monte à 1,52, le miel fige ou cristallise). La transformation du nectar en miel provient de deux phénomènes : Transformation physique : par évaporation d'eau dans le gésier de l'abeille et dans les alvéoles par ventilation. Transformation chimique : par l'interversion du saccharose en dextrose et lévulose, qui commence dans le jabot de la butineuse sous l'influence de la salive riche en invertine, secrétée par le système des glandes salivaires. La composition du miel varie suivant sa nature, la météo, les sols... Mais le miel contient aussi des sels minéraux, des oligo-éléments, des vitamines (C et B), des facteurs antibactériens, des arômes, des pigments, des phénols et polyphénols, des pollens, des spores, des levures... La couleur du miel dépend de son origine botanique. Elle peut varier du vert très foncé pour le miel de sapin, au blanc pour l'aubépine, en passant par toutes les couleurs ambrées. Le goût du miel est extrêmement variable selon son origine florale. De très doux au très corsé en passant par l'amertume plus ou moins prononcée, il en existe pour tous les goûts ! Notons que l'odeur du miel est parfois assez éloignée de son goût.


Pourquoi trouve-t-on des miels liquides et d'autres pas ?

La consistance du miel est la conséquence du phénomène de cristallisation naturelle du miel, l'épaisseur de son « grain » variant beaucoup d'un miel à l'autre. Si certains miels cristallisent finement, d'autres, au contraire, peuvent prendre l'aspect du gros sel. Tous les miels cristallisent, plus ou moins rapidement, à l'exception du miel d'acacia qui, s'il est pur, reste liquide. Certains miels, comme le miel de colza, figent très rapidement (parfois même dans les hausses).


Comment conserver le miel à la maison ?

Pour conserver votre miel correctement, placez-le à l'abri du soleil, de l'humidité et à une température de 15-20°C. S'il est solide et que vous le préférez liquide, passez-le au bain-marie (40°C) ou sur un radiateur, mais surtout pas au micro-onde (c'est le tuer !).


Quelle différence entre le Miel et la Gelée Royale ?

Le miel est le nectar des fleurs récolté et transformé par les abeilles. La Gelée Royale est une sécrétion des abeilles nourrices, destinée à nourrir la reine. Elle est produite en faible quantité. Elle est de couleur blanchâtre, à la fois acide et brûlante.


Quelles sont les vertus de la Gelée Royale ?

C'est parce qu'elles sont élevées avec cette substance que les larves d'abeilles deviennent des reines. La richesse de la Gelée Royale en vitamines, oligo-éléments et acides aminés lui confère des propriétés revitalisantes, dynamisantes et stimulantes des défenses naturelles de l'organisme.


Quelles sont les vertus du pollen ?

Prélevé dans les étamines des fleurs par les abeilles, le pollen constitue la nourriture protéinique des abeilles. Sa richesse en protides, glucides, et vitamines du groupe B en particulier, en fait un excellent complément alimentaire, revitalisant. A associer de préférence à la Gelée Royale.


Qu'est-ce que la Propolis ?

Cette résine que les abeilles vont chercher sur les bourgeons des arbres, ceux du peuplier par exemple, sert aux abeilles de colle universelle. On l'utilise d'ailleurs comme vernis. La propolis, pour ses vertus antibiotiques naturelles, est utilisée pour l'hygiène et le bien-être de la bouche et de la gorge, en particulier.


Qu'est ce que la cire ?

La cire est produite par les glandes cirières des abeilles. Sa couleur diffère légèrement selon les fleurs butinées. On l'utilise pour la fabrication en bougies, de l'encaustique et en cosmétologie, notamment pour fabriquer les rouges à lèvres.